14 novembre 2016

La Chambre verte


Sans être une lecture marquante, voici un petit roman divertissant et original.  Original surtout parce que la narratrice est la maison même où se déroule l'action et où se trouve la chambre verte du titre, en fait la chambre forte aux murs tapissés de pièces de monnaie où la famille Delorme de Ville Mont-Royal entasse depuis des années l'argent qui est non seulement leur obsession mais aussi leur religion, littéralement.  Les personnages, détestables à souhait, sont un peu caricaturaux, mais ne boudons pas notre plaisir, on passe un bon moment en leur compagnie!


La Chambre verte de Martine Desjardins, 2016, 247 p.


http://chezyueyin.org/blog/?p=6599

03 novembre 2016

La Chaise du maréchal ferrant

Une première rencontre pas entièrement convaincante avec Jacques Ferron, un écrivain considéré comme un classique de la littérature québécoise...

On ne s'ennuie pas et il y a plein de petits détails vraiment chouettes dans ce conte qui rappelle les légendes de type chasse-galerie avec en plus un petit côté politique puisqu'on y rencontre des personnages réels comme Maurice Duplessis et William Lyon Mackenzie King.  Il y est aussi question de plusieurs personnes portant le même nom, du diable qui a élu domicile dans une taverne de Montréal et d'une chaise magique qui permettra à un orphelin illettré de devenir sénateur.

Où donc est le bobo? J'ai en fait de la difficulté à le situer.  Peut-être est-ce le style d'écriture un peu archaïque (volontairement je suppose) ou l'abondance de termes régionaux qui m'étaient inconnus (l'action se déroule principalement dans le Bas du fleuve).  Toujours est-il que je n'ai pas réussi à m'intéresser vraiment à l'histoire.

J'aurais aimé un billet plus enthousiaste pour cette première participation à l'édition 2016 de Québec en novembre (cliquez sur le logo pour plus de détails) organisé par les copines Karine et Yueyin; j'espère me reprendre avec ma lecture suivante, La Chambre verte de Martine Desjardins.


La Chaise du maréchal ferrant de Jacques Ferron, 1972, 223 p.


http://moncoinlecture.com/2016/10/quebec-novembre-2016-5e-edition-recapitulatif-billets/

23 octobre 2016

Winter of the World (L'Hiver du monde)

The Century, tome 2.

Ouh que j'ai eu peur!  Alors que j'avais adoré le premier tome de cette trilogie, les premières pages de ce deuxième opus m'ont semblé presque pénibles.  Le style de Follett me semblait beaucoup moins fluide que celui auquel il nous a habitué, mais c'est peut-être dû au fait que le premier chapitre est raconté du point de vue d'une fillette de onze ans.  Les personnages me semblaient un peu clichés: les parents sont des sociaux-démocrates allemands, leur fils ado s'engage dans les Jeunesses hitlériennes (on est en 1933);  dans une autre famille, le père est sympathisant nazi, ils ont un fils handicapé, on ne devine pas du tout ce qui va se passer, n'est-ce pas?

Heureusement, après quelque chapitre le tout s'améliore grandement et j'ai vraiment embarqué dans l'histoire.  J'ai particulièrement apprécié les passages qui se déroulent à Berlin avant, pendant et après la guerre, cela m'a rappelé l'excellent Seul dans Berlin de Hans Fallada, et ceux qui ont lieu dans le Pacifique, un aspect de la Deuxième Guerre mondiale beaucoup moins exploité en littérature.  Cela m'a même permis de rafraîchir quelques notions historiques un peu floues dans mon cerveau: je ne me souvenais pas qui avait gagné la bataille de Midway, c'était donc un vrai suspense!

Comme toujours chez Follett, les personnages sont très attachants et crédibles.  ***Attention, divulgâcheur!  Il m'a seulement semblé que la jeune femme allemande, Carla, se remettait un peu trop bien du viol collectif qu'elle a subi; sa sérénité est bien peu plausible. Fin du divulgâcheur.***

Aussi, c'est mon imagination ou il y a beaucoup plus de scènes de sexe dans ce deuxième tome? Est-ce dû à la popularité grandissante du «mommy porn» (Fifty Shades, etc)?  J'ose espérer que ce n'est qu'un hasard et que ce cher Ken ne s'est pas laissé influencer par un simple effet de mode.
 


Winter of the World (The Century, tome 2) de Ken Follett, 2012, 910 p.  Titre de la traduction française: L'Hiver du monde.



05 octobre 2016

C'est l'automne!

Eh oui!  Les oies sauvages volent en V vers leurs quartiers d'hiver, les écureuils cachent leurs provisions dans mes boîtes à fleurs et les blogueurs préparent leur PAL pour Québec en novembre!

En effet c'est officiel, cet événement marquant de la blogosphère organisé par Karine et Yueyin aura lieu de nouveau cette année! Youpi! 

Au programme: je pense profiter de l'occasion pour faire la connaissance d'un écrivain québécois important, Jacques Ferron.  Je sais, il y a d'énormes trous dans ma culture québécoise! J'ai dans la PAL quatre de ses œuvres qui me viennent de mon père (Contes du pays incertain, Le Salut de l'Irlande, La Chaise du maréchal ferrant et Papa boss), peut-être pas les plus connues et je ne sais trop par laquelle commencer, donc je suis ouverte à vos suggestions parmi ces quatre titres.

Pour la suite, ce sera selon l'inspiration du moment, soit dans la LAL-prêt numérique ou à la bibliothèque municipale -- il y a une éternité que je n'y suis pas allée!

Et vous, pensez-vous participer? Que lirez-vous?

Magnifique logo, soit dit en passant!

25 septembre 2016

The Book of Air and Shadows (Le Livre de l'air et des ombres)


Quel excellent thriller!  Beaucoup d'humour et de références littéraires et cinématographiques, une intrigue assez complexe pour que le lecteur se sente intelligent (c'est toujours agréable), une chasse au trésor à la Da Vinci Code mais sans le côté mystico-ésotérique qui en agace plus d'un, et surtout beaucoup mieux écrit!

L'intrigue?  Un manuscrit du XVIIe siècle découvert dans la reliure d'un vieux livre pourrait conduire à un trésor d'une valeur inestimable, une pièce inédite de William Shakespeare!  Mais des bandits ont aussi flairé la piste et mènent la vie dure aux deux héros, un avocat coureur de jupons et un jeune employé d'une librairie spécialisée en livres rares. Ai-je besoin d'en dire plus?

Un vrai plaisir de lecture!


The Book of Air and Shadows de Michael Gruber, 2007, 466 p.  Titre de la traduction française: Le Livre de l'air et des ombres.

14 septembre 2016

Le Sermon sur la chute de Rome

En 1918 en Europe, un monde s'écroule comme le monde romain s'était écroulé au IVe siècle de notre ère.  Le monde s'écroule mais les humains restent, qui tentent chacun à sa façon d'en reconstruire un nouveau.  Mais l'humain n'est pas dieu et tout ce qu'il construit, il finit par le détruire.

Appuyé par des extraits d'un fameux sermon de saint Augustin, ce livre de Jérôme Ferrari raconte les efforts de trois générations d'une famille corse pour rebâtir leur monde, s'inscrivant ainsi dans une suite de cycles vieille de milliers d'années.  Un roman intéressant et fort bien écrit mais dont les longues phrases quasi-proustiennes demandent une certaine concentration -- mauvais choix pour une salle d'attente bondée, comme j'en ai fait l'expérience!


Le Sermon sur la chute de Rome de Jérôme Ferrari, 2012, 203 p.

08 septembre 2016

Histoire de mes bêtes

Une expérience en dents de scie que cette lecture!

Si j'ai beaucoup apprécié l'humour de Dumas, son esprit raffiné, ses descriptions d'une grande acuité de ses congénères humains et celles des animaux, tant domestiques (chiens, chats, poules) qu'exotiques (singes, perroquet, vautour!) qu'il avait adoptés, j'ai été troublée par quelques scènes de brutalité.  À l'époque, on trouvait normal, pour dresser un chien, de le rouer de coups, voire de lui faire subir ce qui pourrait s'apparenter à de la torture. Il y a aussi plusieurs scènes de chasse (Dumas en était friand), alors si ce sujet vous indispose, ce livre n'est vraiment pas pour vous.  Il faut aussi savoir que dans plusieurs chapitres, le thème animalier est prétexte à d'importantes digressions sur des sujets politiques, littéraires ou sociaux, que personnellement j'ai trouvées intéressantes quoique hors sujet!


Histoire de mes bêtes d'Alexandre Dumas, 1867, 241 p.